Les ordures… le retour

Et bien voilà, c’est reparti pour un tour… Après la Saint-Eloi, la grève, le changement de jour de ramassage, le non-ramassage pour surcharge due au non-ramassage (comprenne qui peut!), les problèmes de GPS etc. Cette semaine, ce sont les conditions climatiques qui empêchent HYGEA de remplir sa mission de service public!

Ce qui veut dire: pas de ramassage cette semaine! Braves citoyennes et citoyens, vous êtres priés de rentrer vos poubelles jusqu’à la semaine prochaine et pour les PMC et les papiers, ce sera dans quinze jours.

L’excuse de la semaine, c’est donc la neige!!! Il paraît que les tournées ont été calquées sur les circuits de déneigement. C’est assez curieux car, à titre d’exemple, la rue du Centenaire à Hyon était déneigée et ils ne sont quand même pas passés.

Je lisais dans La Province de ce matin que les communes suivantes étaient concernées: Havré, Hyon, Mesvin, Mons-Centre, St Symphorien, Spiennes, Villers-St-Ghislain, Maisières, Nimy, Obourg, St Denis, Casteau, Masnuy, Ciply, Harmignies, Harveng et Nouvelles…  A croire que tout ce territoire est sinistré et qu’on vivait désormais en Sibérie!

C’est hallucinant car nous, habitants de ces contrées transposées à la Sibérie, malgré les conditions climatiques, la neige et les voiries dangereuses, il nous a fallu aller travailler! C’est vrai qu’avec le tollé qui a été fait, il était difficile d’ignorer qu’il faudrait être prévoyant.

Apparemment, ces informations n’ont pas été réceptionnées par tout le monde. Ignore-t-on que la période hivernale existe chaque année depuis la nuit des temps et que les véhicules peuvent être équipés de pneus hiver?

Vous allez me prendre pour une dingue et croire que je fais une fixation sur le ramassage des poubelles… Pas du tout! Mais je bondis devant un service public au coût vérité qui est tout sauf performant.

Et je me demande si on se fout du monde quand je lis sur le site internet qu’Hygéa a pour valeurs la QUALITE, la DISPONIBILITE et le DEVELOPPEMENT DURABLE!!!

Il paraît qu’Hygea s’implique dans une logique managériale favorisant la mise en place d’une organisation performante et adaptée aux besoins des utilisateurs. Hygea se veut proche de ses utilisateurs. Elle se veut disponible et à l’écoute afin de répondre à toutes les demandes qui lui seront formulées. L’ensemble des activités d’Hygea sont pensées, développées et mises en œuvre dans un souci constant de protection et de sauvegarde de l’environnement.

Non mais… laissez-moi rire!

 

Sadia… la fin d’une saga… ?

Le procès « Sadia bis » s’est clôturé hier avec une nouvelle condamnation de ses parents.

Vous vous souvenez de Sadia? C’est cette jeune pakistanaise abattue en octobre 2007 par son frère Mudusar. Cette jeune fille avait eu l’outrecuidance de refuser un mariage forcé avec un lointain cousin au Pakistan. La sentence fut sans appel… Il fallait sans doute laver l’honneur de la famille.

Pour rappel, lors du premier procès « Sadia », le frère, la soeur, le père et la mère avaient été reconnus coupables pour le meurtre de Sadia. Les parents, Mahmood Sheikh et Parveen Zahida avaient écopé respectivement de 25 et 20 ans de prison mais avaient interjeté appel.

Mardi, donc, le tribunal les reconnaissait, une nouvelle fois, coupables. Hier, les peines tombaient: 25 ans pour le père et 15 ans pour la mère…

Les jurés ont retenus l’extrême gravité des faits: l’homicide volontaire avec intention de donner la mort et avec préméditation (assassinat) avec la circonstance aggravante que le mobile du crime est la haine, le mépris ou l’hostilité à l’égard d’une personne en raison de sa prétendue race, de sa couleur, de son ascendance, de son origine nationale ou ethnique, de son sexe. Le père est en outre reconnu coupable de tentative de mariage forcé

La vérité judiciaire est une nouvelle fois dite…

A lire:

Les parents de Sadia encore coupables

Les mésaventures d’ordures…

Tout commence mardi dernier, le 4 décembre… Ce jour-là, c’est la Sainte-Barbe et bon nombre de travailleurs la fêtent dignement… C’est le cas pour Hygéa. Ils ont d’ailleurs bien raison.

Mercredi matin, jour de collecte à Hyon, personne ne passe… Poubelles, PMC et papiers restent sur les trottoirs… Pas grave, on attend jeudi, jour de rattrappage en général quand il y a eu un jour férié.

Jeudi, c’est Saint-Nicolas mais toujours rien… Tout reste sur le trottoir et avec le temps, ça commence à ressembler à de la pâtée… Pas grave se dit-on, ce sera pour vendredi… Sauf  qu’on apprend que les ouvriers se sont mis en grève ET qu’on annonce un temps de chien avec neige et verglas! Croisons les doigts!

Vendredi, ce n’est pas le déluge annoncé mais on ne voit toujours rien venir, si ce n’est un article dans la Province qui explique que dans certains endroits, le ramassage aura lieu samedi et que les autres doivent rentrer leurs poubelles. Ce sera pour la semaine prochaine. Ils donnent toutefois un numéro de téléphone et une adresse e-mail où on peut obtenir de plus amples informations.

De qui se moque-t-on? Read more

Journée mondiale de l’AVC … Agir Vite pour le Cerveau

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral… Une attaque qui tue ou qui peut laisser des séquelles irréversibles…

Lancée en 2003, la journée mondiale de l’AVC est une journée de sensibilisation… Un petit rappel pour dire que quand les premiers symptômes apparaissent, il vaut mieux être vigilant et appeler les secours car chaque minute compte!

Justement, quels sont les signes avant-coureur d’un accident vasculaire cérébral?

Paralysie de la bouche, d’un bras ou d’une jambe; perte de sensibilité sur le visage, un bras ou une jambe; troubles de la parole et difficulté d’articuler, trouver les mots ou les comprendre ; perte de l’équilibre; troubles de la vision.

En Belgique, on dénombre au moins 52 AVC par jour.

Plus que jamais soyons vigilant … un seul mot d’ordre: AGIR VITE POUR LE CERVEAU !

Faire Vivre les Hommes fête ses 20 ans! Toute une vie!

Emblème de l'Ukraine1992, l’ASBL Faire Vivre les Hommes voit le jour. Ses parents? Une poignée d’amis belges et ukrainiens qui ont décidé de se lancer dans une aventure profondément humaine…

Les séquelles de la catastrophe de Tchernobyl sont encore bien présentes, l’Ukraine est indépendante depuis quelques mois… Il faut faire quelque chose. Il faut aider, il faut faire connaître le pays et la culture… Devrais-je dire, notre pays et notre culture…

Read more